Grow Home : Beep Beep – Présentation

Grow Home : Beep Beep – Présentation

Hello Guys !

Aujourd’hui je vous présente Grow Home, un petit jeu formidable et surtout avec un univers mignon et enfantin créé par Ubisoft. Ce jeu parut le 4 Février 2015 change véritablement de tout ce que l’on connaît mais laissez moi tout reprendre depuis le début.

Vous incarnez B.U.D (Botanical Utility Droid), un robot qui doit trouver la plante étoile pour sauver sa planète. L’univers dans laquelle vous apparaissez est en réalité plusieurs îles, dont une abrite cette fameuse plante étoile, en sautant pour la première fois dessus une animation va vous montrer celle-ci grandir gagnant ainsi plusieurs branches contenant des bourgeons.

Pourquoi des bourgeons ? Et bien figurez-vous que cette plante va devoir aspirer de l’énergie pour grandir et pour cela, vous allez devoir vous accrocher à chaque pousse de l’arbre et faire collision avec chaque île chargé en énergie qui se trouve autour de la plante. Cela va lui permettre de grandir encore un peu plus, sachez que si vous vous loupez, deux nouveaux bourgeons pousseront sur l’ancienne branche. Pour lier la branche à une autre île, vous pourrez la contrôler et la faire pousser jusqu’à heurter celle-ci.

 

 image source : Daily Geek Show

Ce n’est pas tout, vous allez aussi avoir accès à plusieurs petits “outils”, derrière votre dos, vous avez une petite boite qui contiendra soit une fleure qui vous permettra lorsque vous sauterez de ralentir votre chute, cette fleure perdra un pétale à chaque utilisation et après un laps de temps jusqu’à ne plus en avoir, après quoi il faudra en récolter une nouvelle sur une île sinon vous tomberez en chute libre. Vous aurez plus tard accès à une feuille, qui elle durera plus longtemps en termes d’utilisation ainsi que la possibilité de débloquer quelques petites choses en récoltant des petits diamants cachés sur la map qui émettent un bruit de scintillement.

Vous allez vite vous rendre compte que la difficulté pour manipuler les bourgeons d’une plante est assez compliquée, surtout quand vous visez une île et qu’elle décide de faire un peu n’importe quoi. Au fil du temps et au fur et à mesure que la plante grandira le monde ne ressemblera plus à grand-chose, un vrai casse-tête à l’échelle d’une planète ! Comme vous pouvez au passage le constater sur ce screen, vous pouvez voir les fameuses îles contenant de l’énergie, car attention toutes n’en ont pas.

Toute fois, à noter qu’il n’y aucune créature pour venir vous attaquer, seulement une plus ou moins longue escalade à faire afin d’enfin pouvoir arriver au sommet de la plante étoile pour y attraper l’une des graines dans la fleure. Vous découvrirez évidemment plusieurs paysages, des grottes et des îles avec des fleures, des feuilles, des cascades et parfois même des moutons, des légumes et des pièges, mais dans tous les cas l’objectif sera le même, mener cette plante à l’éclosion afin d’y extraire une graine et retourner pour finir dans son vaisseau pour l’examiner.

Maintenant que vous savez tout cela que j’ai rapidement effleuré, car très compliqué à expliquer avec un simple texte, vous devez aussi savoir qu’il existe sur quelques îles des checkpoint sous forme de bloc à la lego, vous allez devoir juste à l’aide de vos mains baisser trois cubes pour le valider et en cas de mort vous servir du checkpoint où vous êtes, pour atteindre tous les autres.

Image Source : Le Journal du Gamer 

En conclusion, c’est un bon petit jeu qui nous permet de passer le temps sans se prendre la tête, malgré qu’il soit parfois rageant quand on tombe de tout en haut sans avoir sauvegardé. Il reste reposant grâce à ses graphismes simples et enfantins. Pour vous dire, j’ai terminé la totalité du jeu en une fin d’après-midi sans même voir l’heure passer ! Je l’ai vraiment apprécié, il est charmant et attachant.

Il ne me reste plus qu’à vous remercier d’avoir lu mon article, n’hésitez pas à le partager ou réagir dans les commentaires !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Allez viens on n'est bien !
Actuellement hors ligne.